À Garonne

Publié le

delerm.jpgDans à garonne, Philippe Delerm se souvient avec nostalgie de la maison de vacances de ses grands-parents maternels, devenue plus tard, la maison de ses propres parents.
Il s'agit de la Mascagne située à Malause dans le Tarn-et-Garonne. Tous les étés, l'auteur y retrouve sa famille, les voisins, le fameux accent et le patois languedocien.

Il joue avec les cousins et cousines au lavoir pendant que les femmes lavent leur linge.
Autre formidable terrain de jeux pour des enfants : l'atelier du peu engageant pépé Coulaty, sa scierie.
Parfois, le jeune Philippe part seul pour de longs périples à vélo.

La Mascagne, c'est aussi l'occasion de savourer en famille des repas frugaux propres au Sud-Ouest et de participer à des fêtes communales.

Mais l'attrait incontestable de cette région et qui revêt un caractère quasi magique aux yeux de l'auteur c'est la Garonne dans laquelle on se baigne, on pêche ou on fait des ricochets :

"Le fleuve. Oui, quelque part, plus fort, plus loin, la Garonne cristallisait tous mes désirs. Elle était si puissante qu'il lui fallait un canal comme passage initiatique."

"Je n'ai plus sous les yeux ma Garonne pour en parler, mais elle n'était pas couleur de mare. Je la revois dans des gris changeants, des vert
s de serpent inquiétant, le courant entraînant les reflets du ciel dans son vertige."

"Nous partions "à Garonne". À Garonne. L'expression est restée. Aller à Garonne, c'est infiniment plus qu'aller au bord de la Garonne. Pas besoin des précautions d'un groupe nominal prépositionnel. Pas même besoin d'un article. À Garonne comme on dirait à Brocéliande, sous l'emprise d'un pouvoir. Pas sur la rive, mais dans tout le royaume voué au fleuve."

C'est toujours un plaisir de lire Philippe Delerm qui excelle dans la faculté à saisir des détails et à leur donner un sens.
À nouveau, ce livre révèle son goût pour la contemplation de la nature, des paysages.
Il brosse avec tendresse  de magnifiques portraits familiaux notamment  celui de son oncle Pierre dont il se sentait si proche.
Il fait revivre une époque révolue et fige la région et les visages de son enfance dans une éternité.

À Garonne, Philippe DELERM (NiL éditions, 2006)

Ce livre fait partie de mon défi Le Nom de La Rose

--garonne-copie-1.jpg

J'ai lu 2 autres livres dans lesquels les auteurs se sont prêtés à cet exercice littéraire du récit de leur attachement à une maison et des liens privilégiés qu'ils entretiennent avec elle.
- Avec vue sur mer, Didier Decoin (NiL éditions, 2005)
- La maison du retour, Jean - Paul Kauffman (NiL éditions, 2007)

Je vous les recommande tous les deux car ils sont formidables.
Didier Decoin décrit sa maison à La Hague et Jean-Paul Kauffman la demeure qu'il a choisie dans la forêt landaise, après son emprisonnement de 3 ans en Iran.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nath 28/02/2008 13:51

Je garde un bon souvenir du livre "Avec vue sur la mer". Je note les 2 autres titres dont tu parles, tu me donnes envies !!!!!! Merci ... Bises

28/02/2008 19:45

Toi qui aimes les arbres, tu devrais apprécier "La maison du retour" car, si mes souvenirs sont bons, Jean-Paul Kauffmann est un amoureux de la nature et en particulier des arbres...Bizzz

saxaoul 23/02/2008 11:35

Désolée pour la réponse un peu tardive à ta question. Oui, il s'agissait bien de "la tranchée d'Arenberg et autres voluptés sportives".

23/02/2008 20:03

Pas de souci Saxaoul! J'ai écrit un article sur "La tranchée d'Arenberg et autres voluptés sportives" que j'avais bien aimé :patchwork.over-blog.net/5-categorie-1112097.htmlJe pense que ce livre est un peu à part dans l'oeuvre de Philippe Delerm parce qu'il trait d'un seul thème qu'est le sport mais on retrouve bien la patte de l'auteur.

mariangela 15/02/2008 21:40

ho letto anch'io un libro di questo autore , in italiano il titolo è "Il portico" ,mi è piaciuta  la sua capacità di saper descrivere la gioia che può nascere dalle piccole cose della vita di tutti  i giorni.Buon fine settimana Delphine!

16/02/2008 13:43

Mariangela m'écrit :"Moi aussi j'ai lu un livre de cet auteur, le titre italien est Il portico, J'aime sa capacité à décrire la joie qui peut naître des petites choses de la vie quotidienne. Bonne fin de semaine!Ma réponse : J'ai également lu "Le Portique" il y a un moment. Je ne me souviens plus exactement de l'histoire mais il me semble que c'était assez mélancolique.Tu me dis envie de le relire! :)Bon week-end Mariangela!

Florinette 15/02/2008 11:47

Je n'ai rien lu de l'auteur et le livre que tu présentes me plaît déjà pour le titre et la sérénité qui s'en dégage !! ;-)

15/02/2008 12:30

Si tu n'as rien lu de cet auteur, je te conseille également "La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules" (mais j'aime tous les livres de cet auteur).Effectivement, "À Garonne" se caractérise par sa sérénité et c'est une dominante dans l'oeuvre de Philippe Delerm.

valoupette 14/02/2008 00:58

Tu viens de me donner l'envie de le lire!

14/02/2008 11:29

Si tu le lis, tu me diras ce que tu en penses?C'est un auteur que j'aime vraiment beaucoup. "La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules"  reste mon livre préféré de Philippe Delerm.