Comme une mère

Publié le



Émilie est une toute jeune fille un peu paumée, elle vit dans un foyer et n'a plus de contact avec sa famille excepté  avec un de ses frères. À paris, Elle va accoucher sous X d'une petite fille.
Ensuite, elle partira à Saint-Malo pour faire un stage dans un centre de thalassothérapie, elle veut prendre un nouveau départ.
Judith est plus âgée et va elle aussi accoucher dans le même hôpital qu' Émilie. Elle essaie d'avoir un enfant depuis 9 ans. Elle est déjà fragilisée par la mort de deux enfants à la naissance. Cette fois, Judith attend un petit garçon, Camille. Le père de l'enfant, Nathan, est absent car Judith et lui se sont séparés.

Émilie donne naissance à Léa à laquelle elle s'attache mais elle ne renonce pas pour autant à la faire adopter.
Malheureusement, Judith perd à nouveau son enfant. Folle de douleur, Judith vole Léa et la ramène chez elle.
Magré son désarroi, Émilie se rend à Saint -Malo où elle attend désespérement que Léa soit retrouvée...
Dés lors, le destin des deux femmes sera intimement lié.

Je ne peux pas vous en dire plus sans gâcher immanquablement un suspense maintenu jusque dans les dernières pages.
J'ai lu ce livre quasiment d'une traite. Le thème de la maternité est développé avec intelligence.Quelques revirements de situation apportent un rythme et un souffle particuliers à l'histoire.
Les deux personnages féminins sont décrits en profondeur  et elles s'expriment tour à tour tout au long du livre.
On suit l'épanouissement de l'une par opposition à la déchéance de l'autre. Elles sont complètement différentes mais sont animées du même amour maternel.

L'histoire se déroule en grande partie à Saint-Malo ce qui ajoute un petit plus à l'histoire, on s'y croirait vraiment. Il faut dire que l'auteur y vit depuis quelques années. Le milieu maritime et l'univers de la thalasso sont décrits avec réalisme.
Un beau livre et la découverte d'un auteur dont j'ai envie de déguster d'autres romans.

Comme une mère, Karine REYSSET ( Éditions de l'Olivier, 2008)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

julie 15/07/2009 10:58

J'ai lu ce livre la semaine dernière (je viens de voir que j'avais laissé un com il y a plus d'1an en disant que je le lirai: mieux vaux tard que jamais!!) 1) tu en parles trés bien 2) j'ai vraiment beaucoup aimé: comme toi je l'ai lu quasi d'une traite et il m'a beaucoup émue, je me suis mise tout à tour dans la peau d'Emilie et de Judith, si touchantes toutes les 2 de manières bien différentes... 3)Du même auteur, j'ai beaucoup aimé "Sors de ta chambre" en Ecole des Loisirs..4)Tu savais que c'était la compagne d'Olivier Adam, d'ailleurs leur  style d'écriture est assez proche je trouve

Finette 15/07/2009 13:53



Merci du compliment, Julie! :)
Toi aussi tu en parles bien, dommage que tu n'aies plus ton blog...
J'ai envie de découvrir Karine Reysset en auteur de littérature jeunesse. Je note le livre dont tu parles, merci.

Oui, je savais qu'elle est la compagne d'Olivier Adam  car c'est mon auteur chouchou. :) Je sais donc tout de lui...ou presque! ;) D'ailleurs il faudrait que je parle de ses livres ici,
notamment de ses deux derniers romans  " A l'abri de rien " et "Des vents contraires".
C'est vrai, tu as raison, il y a des similitudes dans leurs styles respectifs notamment  lorsqu'ils décrivent  St Malo de façon très précise. On sent tout l'affection qu'ils ressentent
pour cette ville et ils transcrivent parfaitement l'univers maritime.

Merci de ton passage sur mon blog et pour tes commentaires, ça me fait bien plaisir! :)

Bizzz, à bientôt!



lamia 31/05/2008 22:29

Bonsoir Finette,je note ce livre croisé dans les rayons de la fnac, j'ai lu le 4e de couv' et il me tentait bien. Tu m'as convaincu, merci.

Finette 01/06/2008 11:52


De rien, Lamia! J'espère qu'il te plaira. J'ai beaucoup aimé l'écriture de Karine Reysset et sa sensibilité. C'est le premier livre que je lis de cet auteur et j'ai
envie de découvrir ses autres romans. Elle écrit aussi pour la littérature jeunesse.


florinette 29/04/2008 10:51

Un auteur encore inconnu pour moi, mais ce livre figure dans ma LAL, il ne me reste plus qu'à aller voir à la biblio si je peux le trouver ! :-)

Finette 29/04/2008 15:20



Je connaissais l'auteur de nom sans avoir jamais rien lu d'elle.
J'ai hâte de découvrir ses autres romans car celui-ci m'a bien plu.
Ah, la fameuse LAL! :)



julie 28/04/2008 20:19

Je le note, je l'avais deja reperé sur d'autres blogs mais là tu enfonce le clou!

Finette 29/04/2008 15:33


Si j'enfonce le clou, alors tant mieux (et merci!).


saxaoul 28/04/2008 16:54

Après "Comme un père", tu lis "comme une mère" : deux livres qui n'ont rien à voir mais je trouve ça marrant.

Finette 29/04/2008 15:31


Oui et c'est juste un pur hasard. J'aime beaucoup Laurence Tardieu et j'avais très envie de lire "Comme un père". Pour Karine Reysset, il s'agit d'une belle découverte.