Les Demoiselles de la Plume blanche

Publié le par Finette

Maisie Dobbs est une jeune détective privée installée à son compte et qui officie à Londres dans les années 30. Elle travaille avec un assistant prénommé Billy Beale.
Elle est contactée par un riche et puissant homme d'affaires, Joseph Waite. Il lui demande de retrouver sa fille Charlotte, qui a disparu ou qui s'est enfuie de la maison, et avec laquelle il entretient des rapports conflictuels.Comme c'est un homme très connu et influent, il ne veut pas faire appel à la police et il compte sur Maisie pour mener son enquête le plus discrètement et le plus efficacement possible.
En recherchant Charlotte, Maisie va être amenée sur la piste de trois meurtres de femmes qui toutes ont un lien avec la disparue...

Cette histoire  et son héroïne possèdent un charme désuet et so british qui ne sont pas sans rappeler les aventures de Miss Marple d'Agatha Christie (que je n'ai pas lues mais j'ai vu des petits passages de la série diffusée actuellement à la télévision).
Je trouve que la période historique est intéressante et sert bien le récit. On découvre l'Angleterre des années 30  en pleine crise économique . J'ai bien aimé également la manière dont l'auteur montre les ravages de la Première Guerre Mondiale sur ses personnages, en particulier sur Maisie et Billy. Ils sont particulièrement attachants précisément en raison d'un passé,  d'un vécu difficiles et douloureux.
La résolution de l'énigme, qui justifie le titre, m' a fait connaître une pratique terrible qui avait cours pendant la Première Guerre Mondiale.
Cependant, ce livre manque de rythme et d'action pour moi. C'est trop lent et répétitif (notamment les descriptions de tous les lieux où se rend Maisie). Je me suis un peu ennuyée et j'ai eu du mal à finir ce livre que je ne qualifierai pas vraiment de polar. Une enquête à lire peut-être, en hiver, au coin du feu, avec une tasse de thé à la main, of course! :)

J'ai lu "Les Demoiselles de la Plume blanche" dans le cadre du Prix du Livre de Poche.
Ce n'est pas la première enquête de Maisie Dobbs, auparavant, il y a eu "Maisie Dobbs" où on fait connaissance pour la première fois avec ce détective en jupons, mais je ne l'ai pas lu.

Les Demoiselles de la Plume blanche, Jacqueline  WINSPEAR ( Le Livre de Poche, 2008)

Publié dans Romans policiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nath 17/08/2008 10:01

J'aime beaucoup la couverture de ce roman pche... Et j'avoue que tu m'intrigues un peu avec le résumé que tu en fais, alors je note ce nouveau titre... Bisous ma belle

Finette 17/08/2008 11:35



Ah oui, c'est vrai qu'elle me plaît assez également, elle met bien en valeur l'aspect typiquement bristish et suranné dont je parle dans mon article.
Bizzz Nath



valdebaz 16/08/2008 22:38

un livre qui s'apprécie plus pour l'ambiance que pour l'enquête. Le tout est de trouver le bon moment pour le lire ! J'attends les premiers froids alors ! :)bises à toi !

Finette 16/08/2008 22:49


Oui, tu as complètement raison, c'est l'atmosphère très bristh, précieuse et surannée qui m'a surtout plu.
Bizzz


alain 16/08/2008 13:34

Moi aussi j'ai du mal avec les polars un peu lents..

Finette 16/08/2008 14:30



Dans la catégorie Polars, j'apprécie surtout  les écrivains Jean-Christophe Grangé, Henning Mankell, Nicci French, Franck Thilliez...