Le bruit des trousseaux

Publié le

Il y a  quelques années, l'écrivain Philippe Claudel a exercé en prison  le métier de professeur et c'est cette expérience qu'il raconte dans ce petit livre ( 93 pages).
Il décrit sous forme d'anecdotes, d'instantanés, les moments passés au sein de l'univers carcéral et met le doigt sur les dysfonctionnements du système pénitentiaire : vétusté, manque d'hygiène, de soins, abus de pouvoir (entre les prisonnniers, entre le personnel et les prisonniers...), insécurité, promiscuité, manque d'intimité...
Il parle aussi de ses relations avec le personnel, les autres professeurs, ses élèves, son attachement pour certains, le regard des gens sur lui en apprenant son métier, les visites des familles au parloir, le bruit des trousseaux de clés qui revient inlassablement...
Il passe en revue tout ce qu'il a vécu en prison et nous livre un témoignage vraiment intéressant et nuancé, le tout très bien écrit , avec profondeur et intelligence.

Extraits :

« Le regard des gens qui apprenaient que j'allais en prison. Surprise, étonnement, compassion. "Vous êtes bien courageux d'aller là-bas!"  Il n'y avait rien à répondre à cela. Le regard me désignait comme quelqu'un d'étrange, et presque, oui, presque, quelqu'un d'étranger. J'étais celui qui chaque semaine allait dans un autre monde. Je pensais alors au regard qui se pose sur celui qui dit : " Je sors de prison." Si moi, déjà, j'étais l'étranger, lui, qui était-il pour eux?»

« Je sais qu'en moi, profondément, je n'ai jamais pu me persuader de la réalité des crimes commis par les détenus que je rencontrais chaque semaine. Peut-être moi aussi avais-je besoin de m'arranger avec cette réalité pour continuer à vivre, à venir en prison, à être dans ce lieu, à y passer des heures. Tout était ainsi amorti par une distance quasi cinématographique. Je rejetais l'horreur de l'autre côté d'un écran. Je feintais la vérité du crime, comme on peut tenter de le faire avec la corne d'un taureau.»

Le bruit des trousseaux, Philippe CLAUDEL ( Stock, 2002)

 

Publié dans Documents- Essais

Commenter cet article

cathe 23/08/2008 10:35

C'est en effet un témoignage très intéressant écrit avec beaucoup de pudeur et de sensibilité. Moi aussi j'apprécie toujours Philippe Claudel.

Finette 23/08/2008 11:10


Bonjour Cath et bienvenue sur mon blog!
Effectivement, ce témoignage ne manque ni de sensibilité, ni de finesse.
En ce moment, je lis "Le rapport de Brodeck", je viens juste de commencer et j'aime beaucoup. 


saxaoul 19/08/2008 12:14

Tu sembles être dans une période Philippe Claudel en ce moment. ça fait plusieurs billets sur cet auteur en peu de temps ! Celui-ci me tente moins que ceux dont tu as parlé précedement.

Finette 19/08/2008 13:23


Oui, effectivement. c'est un auteur que j'aime beaucoup.
Et je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin puisque je viens d'emprunter "Le rapport de Brodeck"!
Le sujet du livre "Le bruit des trousseaux" est un peu déprimant mais c'est tellement bien écrit et intéressant...


nath 19/08/2008 10:54

P. Claudel a une très jolie plume... J'ai lu ce roman il y a quelques mois et j'en garde un bon souvenir de lecture ! Je vais bientôt commencer "Les âmes grises", je ne te cache pas ma hâte... Merci pour ton avis sur ce joli roman, Finette ! Bonne journée. Bisous ma belle

Finette 19/08/2008 13:20


J'espère que le roman "les âmes grises" te plaira autant qu' à moi et j'attends ta critique avec impatience.
Bonne journée Nath!


alain 18/08/2008 18:07

J'aime beaucoup Philippe Claudel et j'ai l'occasion d'aller discuter lecture à la Maison d'Arret. Ce livre me tente beaucoup

Finette 18/08/2008 18:18


Philippe Claudel est mon auteur préféré et pour le moment, je n'ai jamais été déçue par ses livres.
Je ne sais pas si tu te rends depuis longtemps dans une maison d'arrêt ou si c'est récent, de manière ponctuelle ou pas...mais ce livre devrait te plaire.