Ne t'inquiète pas pour moi

Publié le par Finette

Depuis le divorce de ses parents, Claire, 15 ans, vit seule avec sa mère qui exerce le métier de sage-femme.Elle mène une vie ordinaire entre le lycée, les sorties et son copain. L'annonce de la maladie de sa mère va bouleverser leurs vies.
Ce roman pour ados est composé de petits mots échangés durant 4 mois entre  Claire et sa mère.
Comme elles ne se voient pas souvent, elles se déposent régulièrement des post-it sur le dessus du frigidaire sur lesquels elles communiquent sur les tracas du quotidien (les courses à faire, la cage du lapin à nettoyer, les tâches domestiques, l'argent de poche...) mais aussi sur la découverte du cancer du sein de la mère et l'évolution de la maladie avec son lot de peurs et d'angoisses pour l'une et l'autre.
Sur ces petits billets le superflu, le léger et le secondaire en somme, côtoient le drame, le grave et le sérieux.
Parfois, par l'intermédiaire de ces mots, Claire et sa mère se disputent, se font des reproches, règlent leurs comptes et se posent des questions sur leur relation et l'avenir. Mais elles se déclarent aussi tout leur amour , elles expriment par écrit ce qu'elles ne parviennent pas forcément à se dire.

J'ai dévoré ce livre, j'ai beaucoup apprécié cet échange sous forme de correspondance, l'émotion et la tendresse qui s'en dégagent. C'est assez bouleversant mais sans pathos excessif et le sujet de la maladie est abordé sobrement et avec intelligence. L'auteur décrit bien les peurs et les interrogations suite à l'annonce de la maladie et les réactions et comportements qui en découlent inéluctablement.

Extrait :

"Quand la roue tournera
Nous y serons ensemble,
Nous prendrons le virage
Accrochées l'une à l'autre,
Comme une mère
Et sa fille,
Comme une fille
Et sa mère."

 
(Poème de Claire à sa mère)

Ce sont  
GAWOU  et FLORINETTE qui m'ont donné envie de lire ce roman, Merci!

Ne t'inquiète pas pour moi, Alice KUIPERS ( Albin Michel Jeunesse, 2008)

À noter le titre original : " Life on the refrigerator door" que je préfère au français.
Sinon, il existe  2 éditions, l'une jeunesse et l'autre adulte, avec deux couvertures différentes.
J'ai choisi de vous présenter l'édition jeunesse mais je ne suis pas convaincue par la première de couverture jeunesse pas plus que celle pour  adultes.

Publié dans Littérature Ados

Commenter cet article

Bibliothèque de Toulouse 19/11/2008 16:36

On vit, on rit, on s’inquiète, on souffre avec elles. Très beau roman, simple, mais tellement porteur d’espoir et d’amour.J'en parle aussi sur mon Blog ...

Finette 19/11/2008 18:03


Bienvenue sur mon blog " Bibliothèque de Toulouse"!
Tu en parles très bien. Pour ma part, c'est tout à fait le genre de roman qui m'attire, malgré la gravité du sujet.


la nymphette 30/10/2008 12:07

J'ai lu les premières pages à la FENAC... J'ai trouvé ça tellement triste!

Finette 30/10/2008 18:18


Bienvenue sur mon blog, la nymphette !
Oui, c'est vrai que ce n'est pas très gai...Mais le sujet m'intéresse et j'ai bien aimé la forme épistolaire.


Gawou 29/09/2008 11:54

je suis ravie qu'il t'ait plu!

Finette 29/09/2008 12:10


Merci encore, terrible libraire-tentatrice! ;)


Ori 26/09/2008 22:03

Chic merci, avec Charlotte on cherchait desespéremment ce titre, mais je ne me souvenais que de la couverture de Boutavant la honte!!

Finette 27/09/2008 00:43


De rien, Ori!
Moi je ne savais pas qui était boutavant , du coup, je suis allée à la pêche aux infos! :)


valoupette 24/09/2008 23:47

Et ça ne fiche pas le cafard comme lecture ? Moi, je ne peux pas.Bises ma finette.

Finette 25/09/2008 18:45



en effet, ce n'est pas un livre qui donne la pêche mais je suis souvent attirée par des sujets et des thématiques sombres dans le choix de mes lectures. Mais
 j'aime rigoler aussi! :)
Bizzz gentille Valoupette et Reine des puces!