Histoire couleur terre

Publié le par Finette

Ihwa est une petite fille qui vit avec sa mère, surnommée la veuve Namwon. Toutes deux vivent dans une campagne, en Corée. Namwon tient une taverne.
Au début de l'histoire, Ihwa a sept ans, elle est très naïve et candide quant à l'amour et elle commence à se poser des questions sur la sexualité. Elle interroge sa mère qui lui répond avec pudeur ,en utilisant des sous-entendus, en faisant des comparaisons en rapport avec la nature et le cycle des saisons. Mère et fille sont très proches et complices.
Nawon éduque sa petite fille du mieux qu'elle peut et alors qu' Ihwa se transforme physiquement et s'éveille à la sexualité , elle, renaît sensuellement avec un homme de passage, un écrivain public.
Ihwa a une amie, Bong-Sun, qui est bien plus délurée et précoce qu'elle et qui n'a pas froid aux yeux avec les garçons. Elle va même lui  apprendre deux, trois petites choses notamment  sur le corps féminin...
Mais Ihwa est plus douce, plus tendre, plus romantique et idéaliste que son amie. Son coeur va bientôt battre pour un jeune moine Chung-Myoung puis pour Sun-Woo, un étudiant.  Elle va connaître ses premiers émois amoureux et ses premières déceptions et désillusions sentimentales...

Ce magnifique album rend hommage aux femmes coréennes dans une société d'autrefois où le poids des traditions pouvait être pesant pour elles. La femme, soumise, servait de faire-valoir à l'homme .
Dans cette bande-dessinée, la plupart des personnages masculins ( clients de la taverne et petits garçons qui tournent autour d'Ihwa et de Bong-Sun) sont ridiculisés et apparentés à  des rustres, des obsédés qui tiennent des propos grivois et déplacés. Seuls l'écrivain public et les prétendants d'Ihwa échappent à cette vision peu flatteuse.

L'auteur présente dans le tome 1 de cette trilogie, deux générations de femmes à deux moments différents et déterminants de leur vie :  Ihwa grandit ( on la suit à sept ans, neuf ans puis treize ans), même si elle est encore une enfant, son corps change et elle découvre tout doucement les tourments de l'amour et  l'éveil aux sens et à la sexualité.De son côté, sa mère, après une longue période de veuvage,  redécouvre les plaisirs charnels et les sentiments amoureux.

Lyrisme, poésie,délicatesse et humour sont omniprésents dans cette "Histoire couleur terre".
Kim Dong Hwa utilise un langage symbolique et métaphorique pour évoquer les femmes, l'amour et la sexualité. Il compare  très souvent ses personnages féminins à des fleurs, différentes selon  l'état émotionnel dans lequel elles se trouvent. Elles sont liées intimement à la nature qui les entoure.
Tout est réussi dans cet excellent album, du mot de l'auteur en début d'ouvrage et dans lequel il rend un bien bel hommage à sa mère, aux illustrations au trait fin et réaliste, en passant par le scénario, le texte, les titres des différents chapitres jusqu'à la postface d'un critique qui  a rédigé une sorte d' "explication de texte".

J'ai eu un gros Coup de Coeur pour cet album si raffiné et délicat qui nous entraîne dans un univers complètement dépaysant et dans lequel on apprend un certain nombre de choses sur les moeurs et rites coréens ancestraux.
À découvrir absolument!

Histoire couleur terre, tome 1, Kim Dong-Hwa ( casterman, 2006) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Florinette 18/10/2008 18:15

Jusqu'à maintenant je n'en ai lu et entendu que du bien, tout ce que j'espère, c’est de les trouver bientôt à la biblio !

Finette 18/10/2008 18:59


Coucou florinette!
J'ai lu le tome 2 et là, je suis en train de lire le 3ème et dernier tome, c'est un vrai plaisir!
Je pense que cette trilogie devrait beaucoup te plaire!
Bizzz


mariangela 15/10/2008 17:45

è sempre un piacere, Delphine, leggere le tue note! Buona serata!

Finette 15/10/2008 21:09


Mariangela m'écrit : " C'est toujours un plaisir de lire tes notes/ tes articles! Bonne soirée!"

Ma réponse : Merci beaucoup pour ce compliment, c'est très gentil et ça m'encourage à continuer ce blog. Merci pour ta fidélité et ta gentillesse. bonne soirée,
Mariangela!


alain 14/10/2008 19:07

Tu me donnes très envie de le lire

Finette 14/10/2008 23:18


Je suis très contente alors! Ça veut dire que j'ai réussi à faire passer le grand moment  de plaisir que j'ai eu en lisant cette BD.
:) 


Gambadou 13/10/2008 21:30

Superbe découverte que j'ai très envie de lire

Finette 13/10/2008 22:37


Excellent album qui j'espère te plaira! :)


melaine 12/10/2008 21:24

OOOOhhhhh !!!! il a l'air bien ce manga !

Finette 13/10/2008 06:35


Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii très bien! Ce livre se situe entre le manga et la BD grand format.
À découvrir absolument!