Celle que je ne suis pas

Publié le par Finette

Valentine a 14 ans et vit avec sa mère à Lille. C'est la rentrée scolaire. Elle entre en 3ème et se retrouve dans la même classe que ses copines, Yamina la fan de manga, la petite Julie qui a un an d'avance et dont on se moque gentiment et Émilie l'extravertie, la meneuse du groupe qui fait les 400 coups.
Valentine est plus réservée et introvertie que ses amies, elle est un peu à part dans son propre groupe. Elle est secrètement amoureuse du beau Félix qui est dans une autre classe de 3ème . Par ailleurs, c'est une sportive accomplie qui a pratiqué pendant quelques années  la gymnastique en compétitions. Valentine a encore un pied dans l'enfance , elle collectionne les pandas sous toutes leurs formes. Elle traîne une sorte de nonchalance propre à l'adolescence; elle a un physique androgyne mais revêt parfois des tenues très féminines.

Cette bande dessinée en noir et blanc se déroule durant toute cette année de troisième. Le collège y est décrit  avec un réalisme saisissant, rien n'a été oublié par l'auteur : les cours, les interros,  les anti-sèches, les devoirs,les cigarettes grillées durant les récrés en cachette des surveillants, les repas infects à la cantine, les chiffres sous les verres indiquant l'âge de l'usager, les passages à l'infirmerie, les amourettes, les rencontres parents-profs, les matchs inter-classes, la boum de fin d'année, le brevet...
Vanyda a parfaitement su capter  et retranscrire l'univers des adolescents, leur langage et leurs préoccupations. Elle nous replonge dans les années collège en utilisant un ton gai, léger, frais, humoristique et en même temps très profond. Ses personnages sont extrêmement attachants et souvent drôles, le regard qu'elle porte sur eux est tendre et émouvant.
Ses illustrations sont fines, réalistes et sobres mais avec un souci du détail. Elles nous permettent d'entrer rapidement dans l'intimité de ces collègiens qu'on a  ainsi l'impression de connaître depuis toujours.
J'ai vraiment adoré cette bande dessinée, tout m'a plu, des première et quatrième de couverture, aux dialogues, au scénario , au titre et aux dessins.
Auparavant, du même auteur , j'avais lu "L'immeuble d'en face" que j'avais bien apprécié mais là je suis sous le charme!
J'ai hâte de découvrir les tomes suivants : "Celle que je voudrais être" puis " Celle que je suis".

Celle que je ne suis pas, tome 1, Vanyda ( Dargaud, 2008)

Site de l'auteur :
http://vanyda.free.fr/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

melaine 16/11/2008 12:56

Il me donne envie ce manga.

mariangela 31/10/2008 14:27

ho letto con interesse, come sempre, Delphine! buon fine settimana!

Finette 31/10/2008 20:42


Mariangela m'écrit : " J'ai lu avec intérêt, comme toujours! Bon week-end!"

Ma réponse :
Merci Mariangela pour ta fidélité. Ce n'est pas évident de venir lire  très régulièrement mes commentaires en français, sur des livres français pour la plupart! Bon week-end sous le ciel
italien!
Bizzz


valdebaz 30/10/2008 12:15

Une petite bise ! je pense à toi mais mon mail tarde ! pô bien ça !

Finette 30/10/2008 18:20



Merci pour la petite bise, je t'en envoie une aussi! :)
Pas de problème pour ton mail.

à bientôt, Val!



Lucie 27/10/2008 19:44

Je me permets d'apporter un petit commentaire  à cet article. J'ai beaucoup apprécié  cette bande dessinée... les dessins sont bien faits et le fait qu'elle soit en noir et blanc ne m'a pas du tout dérangée... merci finette... vivement que tu me prettes une BD du même style!! trop du kif!

Finette 27/10/2008 21:06


De rien, Lucie!
Je peux t'emprunter, du même auteur " L'immeuble d'en face".
Sinon, en réserve, j'ai une autre BD à te prêter, c'est rigolo...


Florinette 27/10/2008 12:01

De Vanyda, j'ai beaucoup aimé "L'immeuble d'en face" et celui-ci est très tentant !

Finette 27/10/2008 21:04


D'ailleurs, c'est grâce à toi que j'ai lu "L'immeuble d'en face", alors merci Florinette!
Je te conseille de te laisser tenter par " Celle que je ne suis pas"! :)