Negrinha

Publié le par Finette


Maria est une jeune métisse, native du Brésil. Nous sommes dans les années 50, elle vit dans les beaux quartiers de Copacabana avec sa mère Olinda, noire de peau, bonne chez des familles très aisées. Elle se sacrifie et se saigne aux quatre veines pour offrir à sa fille les meilleures écoles de Rio, des cours de danse, une vie de petite bourgeoise.
Olinda est née et a vécu dans une favela, elle veut à tous prix éviter cette vie de misère à Maria. Elle l'éduque comme une fille de "bonne famille" blanche, comme celles que maria fréquente à l'école.
C'est une réussite car Maria est une fillette heureuse de vivre, gaie, bien intégrée et bonne élève.
Mais, à l'occasion de l' enterrement de son beau-frère, Olinda doit retourner dans la favela où elle est née et renouer avec sa famille. Elle emmène Maria avec elle. La jeune fille va se plaire et se fondre dans cette favela comme si elle était chez elle. Elle y retrouve même un petit vendeur de cacahouètes aperçu sur les trottoirs de Copacabana. Il s'appelle Toquinho et s'avère un excellent percussionniste. Il fait partie d'un groupe et fait découvrir la musique, le chant et la samba à Maria.
Tous deux vont tomber amoureux, à l'insu d'Olinda...

Cette bande dessinée  traite du thème du métissage avec sensibilité, l'auteur s'est d'ailleurs servi de son histoire familiale pour l'écrire.
Le personnage d'Olinda est très touchante parce qu'elle est  généreuse et protectrice non seulement envers sa fille mais aussi envers la riche femme - Madame Ribeiro -  chez qui elle travaille puisqu'elle lui vient en aide, elle, simple bonne, lorsqu'elle se retrouve quasiment à la rue avec sa fille Joanna.
Olinda a fui la favela pour offrir le meilleur à sa fille et quand elle retourne là-bas, elle n'est plus vraiment chez elle et finalement, elle n'est pas vraiment chez elle non plus dans les beaux quartiers, même si elle y est respectée. En effet, lors de l'anniversaire de Maria, les invitées qui sont toutes des filles de familles fortunées sont amenées par leurs bonnes noires. En voyant Olinda, elle pense qu'il s'agit de la bonne de Maria et non pas de sa mère.
De son côté, Maria est tiraillée entre sa volonté de faire plaisir à sa mère, d'être une fille modèle et son attirance pour la favela et...Toquinho avec qui elle va vivre une brève mais jolie et émouvante histoire d'amour.
Elle est à l'aise dans les deux univers et s'intègre dans l'un comme dans l'autre.
On notera aussi l'importance de la foi, des croyances et des gris gris au brésil. On voit Olinda prier très souvent pour ses proches dans sa chambre.

J'ai beaucoup aimé cette bande dessinée pour ses thématiques (métissage,différence,intégration,racisme,
pauvreté...), la relation entre Olinda et Maria et les illustrations un peu floues, imprécises et surtout très lumineuses avec une omniprésence du jaune et du bleu. J'apprécie également le format plus petit et maniable que les bandes dessinées classiques.
"Negrinha" est préfacé par Gilberto Gil et en fin d'album, un lexique des mots portuguais qui jalonnent l'histoire nous est proposé ainsi qu'une vue d'ensemble de Rio de Janeiro.

Je remercie Sonia de Supergazol qui m'a envoyé " Negrinha".

Negrinha, Jean-Christophe Camus et Olivier Tallec ( Collection bayou chez Gallimard 2009)

Si vous souhaitez gagner cette bande dessinée et découvrir vous aussi la vie d'Olinda et de Maria et faire un petit voyage au Brésil, je vous propose de répondre à cette question :

- Quel musicien, auteur-compositeur a été ministre de la Culture du Brésil de 2003 à 2008?

Vous avez jusqu'au vendredi 20 mars 2009, 22h pour me donner votre réponse, ici-même.
J'effectuerai un petit tirage au sort pour départager les gagnants. Je transmettrai les coordonnées de l'heureux ou l'heureuse gagnant(e) à Sonia qui se fera un plaisir de vous transmettre un exemplaire de "Negrinha".

Bonne chance à tous!



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rosangela 08/04/2009 14:33

O ministro da cultura no Brasil de 2003 a 2008 foi Gilberto Gil. Um grande compositor e cantor que nasceu na Bahia.

Finette 08/04/2009 20:07



Bienvenue sur mon blog, Rosangela!
Je ne pratique pas le portuguais mais j'ai compris que tu dis que c'est effectivement Gilberto Gil qui a été ministre de la culture du Brésil de 2003 à 2008, que c'est un grand
compositeur et chanteur, né à Bahia. 
Peut-être que tu auras l'occasion de lire " Negrinha"...

A Bientôt!



Anne 22/03/2009 13:55

J'ai lu " Negrinha" ce matin , j'ai bien aimé l'histoire et les illustrations également .merci de m'avoir fait découvrir vette bande dessinée.bizz

Finette 22/03/2009 18:30



De rien! :)
J'ai d'autres BD à te proposer...quand, tu seras de retour d'Angleterre!
Bizzz



alain 21/03/2009 11:43

Trop tard, je viens de rentrer!!

Finette 21/03/2009 12:12



Bonjour Alain!
Désolée, peut-être pour une prochaine fois...



mariangela 19/03/2009 19:42

sempre interessanti i tuoi riassunti e commenti,Delphine! Buona serata!

Finette 21/03/2009 12:08



Mariangela m'écrit : " Tes résumés et tes commentaires sont toujours intéressants! Bonne soirée!"

Ma réponse : Merci beaucoup, c'est  très gentil. Tes passages sur mon blog me font toujours plaisir! Bon week-end ensoleillé ( je l'espère). 



Ori 18/03/2009 19:56

Oh la dire que j'ai failli l'acheter cette bd au salon du livre, enfin je suis quand même allée voir Oliiiiiivier Tallec adoré pour une dédicace pour Rita et Machin.Voici ma réponse parce que il me faut toujours cette bd c'est Gilberto Gil (merci wikipedia, je savais pas la honte!)

Finette 18/03/2009 22:11



Je note ta réponse Ori! :)
Oui, j'ai vu ta belle dédicace d'Olivier Tallec, c'est trop chou!
A vendredi pour l'annonce du gagnant! :)