Le pestacle et les pétards

Publié le par Delphine

C'est bientôt la fête de l'école. Jennifer et Laetitia répètent avec beaucoup d'entrain leur chorégraphie.
En revanche, Olivier, le fils de la maîtresse, n'est pas du tout motivé par le "pestacle" de l'école.
Il doit jouer un morceau de trompette mais n' y arrive pas.Toute la classe se moque de lui.
Olivier refuse de jouer pour la fête et préfère s'amuser avec des pétards!
Mais, quand Jennifer le provoque en le traitant de dégonflé, Olivier perd toute timidité et sous le regard énamouré de Laetitia, il parvient à jouer quelques morceaux à la trompette.

Un livre qui a intéressé les cinq garçons du Club Coup de Pouce dés la lecture du titre! (Ah,l'attrait des pétards sur les petits garçons...).
En outre, cette histoire ancrée dans la réalité de l'école leur permet de s'identifier à certains personnages et de se reconnaître dans quelques situations.

Je trouve cette collection "première lune" très réussie tant au niveau du format (ni trop petit, ni trop grand) qu'au niveau de la présentation agréable et plaisante.

Le pestacle et les pétards, Béatrice  ROYER/ROSY
(Nathan, 1996)
Collection première lune (5 - 7 ans).

Dans la même collection: Je me marierai avec la maîtresse.

Maxime est en CE1 et il est amoureux de sa maîtresse. Pour lui plaire, il lui écrit un poème et travaille bien. Parfois, il est un peu jaloux de ses camarades, il se demande  si la maîtresse n'a pas un chouchou et si tous les garçons de sa classe ne sont pas amoureux d'elle!

A l'école, il est souvent dans la lune car il rêve de tout ce qu'il fera pour épater la maîtresse : pompier pour pouvoir la sauver de l'école en flammes, savant- spécialiste des calculs pour lui montrer comme il manie bien les chiffres ou bien encore astronaute comme ça il sera  toujours dans la lune et épousera la maîtresse de son coeur.

Là encore une petite histoire réaliste dans laquelle les enfants peuvent se retrouver. Qui n'a pas été amoureux(se) de son /sa maître(sse) ? Euh...moi, en fait!

Je me marierai avec la maîtresse, Danielle FOSSETTE / Jean-François DUMONT (Nathan, 2001).


Je ne veux pas aller au tableau!

Aujourd'hui, c'est jeudi et Erwan a très mal au ventre. Il a peur d'aller à l'école car tous les jeudis la maîtresse interroge un élève et l'envoie au tableau. A chaque fois que ça tombe sur lui, il perd tous ses moyens et pourtant il connaît ses leçons par coeur!
Il n'a pas osé en parler à quelqu'un parce qu'il pense qu'on se moquerait de lui.
En classe, Erwan est très mal à l'aise, il a les oreilles toutes rouges à l'idée que la maîtresse pourrait l'interroger.

Mais, finalement, coup de théâtre : une nouvelle maîtresse se présente dans la classe pour remplacer la précédente qui part en stage. Elle s'appelle Mademoiselle Bichon. Erwan constate tout de suite qu'elle est aussi timide que lui : Elle est nerveuse, semble vouloir disparaître derrière son bureau et surtout elle a les oreilles toutes rouges comme lui!
Pour faire diversion, Mademoiselle Bichon demande un volontaire pour aller au tableau et c'est Erwan qui se propose immédiatement!
Il a perdu toute timidité pour sortir la nouvelle maîtresse de ce mauvais pas.
Désormais, il est fier de lui!

Cette histoire dédramatise la peur d'être interroger en classe et montre aux enfants que tous les adultes n'ont pas forcément confiance en eux et que certains peuvent être, comme les enfants, très timides notamment dans des situations nouvelles,.
Je ne veux pas aller au tableau ! , Danielle FOSSETTE / Véronique BOIRY
(Nathan, 1996)

Publié dans Littérature jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article