Danseur

Publié le par Delphine



Colum McCann fait preuve d’une certaine audace en choisissant d’écrire un roman sur la vie du très célèbre et controversé danseur Noureïev.

La structure de son récit est intéressante puisque l’auteur propose différents points de vue, il imagine les personnages ayant vécu auprès de Noureïev et leur donne la parole : sa famille, ses amours, ses amis, des gens qui l’ont entouré, qui ont travaillé avec lui.

Il peint une époque définitivement révolue dans un style rapide et nerveux. Il fait un parallélisme entre deux univers, un va-et-vient constant entre deux mondes : celui misérable des parents de Noureïev, de sa première professeur de danse à l’ouest, à Oufa, et celui du danseur fait de folies, d’extravagances, et d’abondance à l’Est, lorsqu’il commence à devenir célèbre et à parcourir le monde entier.

L’auteur a pris le parti d’insister sur le cynisme, la cruauté et les excès du danseur mais aussi sur sa quête de perfection et d’absolu.

Seul petit bémol : je m’attendais à davantage de développements, de précisions sur la danse, le travail de Noureïev en tant que danseur-étoile, puis directeur à l’Opéra de Paris.

Un roman assez sombre qui donne envie de lire d’autres ouvrages sur le danseur le plus doué et le plus fou de notre époque.

Danseur, Colum McCann (Belfond, 2003)

Livre lu et commenté dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de ELLE 2004


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article