La dame à la licorne

Publié le par Delphine


Une fois encore, Tracy Chevalier me charme par ses talents de conteuse. Après l’histoire romancée du tableau de Vermeer « La jeune fille à la perle », l’auteur s’attaque ici à une œuvre mythique « La dame à la Licorne », tapisserie conservée au musée de Cluny à Paris.

Son récit se déroule sur trois ans et nous fait voyager entre Paris et Bruxelles.

Sous le règne de Charles VIII, le miniaturiste Nicolas des Innocents se voit commander une suite de tapisseries de grande importance par le noble Jean Le Viste, qui souhaite décorer une des pièces de sa demeure parisienne. Il souhaite une reproduction de la bataille de Nancy mais sa femme Geneviève de Nanterre s’y refuse. Nicolas des Innocents finira alors par réaliser une représentation des cinq sens avec des personnages féminins – librement inspirés de Geneviève et de sa fille Claude- et une licorne. Une fois les dessins achevés, les travaux de tapisserie sont confiés à des artisans bruxellois par l’intermédiaire du marchand- négociant de Jean Le Viste.

Ce dernier exige que les tapisseries soient achevées en trois ans ce qui constitue un véritable défi pour les artisans.

L’un des intérêts de ce roman, c’est la multiplicité des voix qui s’y expriment. En effet, chaque protagoniste donne sa vision des faits ; pour chacun d’eux, la réalisation des tapisseries n’aura pas le même impact et ne revêtira pas la même intensité. Peintre, marchand, tapissiers, épouses, filles et servantes se déchaînent dans un tourbillon de sentiments, de passions, de haine et de trahison.

En outre, « La dame à la Licorne » offre un double aspect, à la fois historique et en même temps romanesque.

Historique, parce que le contexte, à savoir la France du 15ème siècle, est restitué avec précision, certains éléments sont authentiques, par exemple, la manière dont travaillaient les artisans au Moyen Age. A ce sujet, l’auteur n’est pas avare de détails fort intéressants.

Romanesque, parce qu’elle invente la genèse de cette œuvre d’art en brodant tout autour des anecdotes savoureuses, des intrigues de cœur et de cour, qui créent ainsi un véritable suspense.

La dame à la licorne, Tracy Chevalier (Quai Voltaire / La Table Ronde, 2003)

Livre lu et commenté dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de ELLE 2004

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Roman passionnant acheté au Musée de Cluney du Moyen-Age après avoir pu admiré ces tapisseries qui ont l'honneur d'une grande salle à l'éclairage adequat pour elles toutes seules. Je n'ai plus qu'à y retourner avec le livre en main pour revoir des détail de cette tapisserie. PS: j'ai beaucoup aimé la jeune fille à la perle.
Répondre
Bienvenue sur mon blog Dasola, Effectivement, ce doit être très intéressant de voir ou revoir ces tapisseries après (ou pendant) la lecture de du roman de Tracy Chevalier.J'ai beaucoup aimé également "La jeune fille à la perle", je l'ai même préféré à "La dame à la licorne".Peut-être à bientôt!
F
Oh c'était la ste Delphine ? Mince, on a 3 swappeuses en te comptant avec ce prénom !! Alors une bonne fête à toi et je vais la souhaiter aussi aux autres  (déjà que j'ai raté la ste Cécile...).J'avais aimé ce livre bien que je n'aime pas les romans historiques. Tu as raison, l'aspect romanesque prime.Dis-moi tu accélères drôlement ton rythme de publication en ce moment ?? C'est chouette :)
Répondre
D
Merci Flo et  j'en profite pour souhaiter Bonne fête à toutes les Delphines!En ce qui concerne mon rythme de publication, je fais ma feignasse puisque je publie des commentaires écrits en 2004 et 2005 pour Le Grand Prix des Lectrices de ELLE.D'ailleurs, je ne suis pas très satisfaite de la plupart de ces écrits (je devais faire des critiques plutôt que des résumés + commentaires et essayer de synthétiser) mais je prévois des articles tout frais pour le milieu et la fin de semaine.:)
F
Un petit coucou en passant pour te souhaiter une bonne fête !Bisous et bonne journée !
Répondre
D
Merci beaucoup Florinette pour ta gentille attention!Je viens de lire ton message, ça va, j'ai passé une bonne journée.Bisous à toi aussi, à bientôt!
V
Je te l'avoue franchement : je ne suis pas trop roman historique et celui-ci ne me tente pas ! blocage... ;))
Répondre
D
Moi aussi, je ne suis pas trop romans historiques mais là c'est différent.L'aspect romanesque supplante l'aspect historique et  ce récit sur l'élaboration d'une tapisserie est vraiment prenant.
F
J'hésite encore, car je n'avais pas vraiment accroché avec "La jeune fille à la perle"...
Répondre
D
Moi j'avais adoré "La jeune fille à la perle" ."La dame à la licorne" propose une histoire particulière avec un certain nombre de personnages, c'est assez prenant et le style est agréable.